Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

Journal d’un road trip en NZ : épisode 7, West Coast in Winter

Après notre rando dans le parc Abel Tasman, on prend la direction du sud le long de la côte ouest, direction les montagnes ! La route, qui longe la mer, est très belle, et on passe notre temps à s’arrêter pour des petites pauses photos…

On consacre un arrêt un peu plus long que les autres aux Pancakes Rocks, des formations rocheuses très particulières dues à l’érosion résultant des attaques incessantes de la mer, assez violente à cet endroit. Le nom vient du fait que les roches ressembleraient à une pile de crêpes… Bon, ça c’est pas flagrant, mais le site vaut le coup d’œil.

On se rapproche de la chaine montagneuse du centre, les « alpes du sud », dont le point culminant est le Mont Cook (ou Aoraki, en Maori), qui culmine à 3 754 mètres d’altitude. C’est à partir du village d’Hokitika que la vue sur les montagnes commence à être vraiment sympa…

Il y a plusieurs centaines de glaciers dans les alpes du sud, et on décide d’aller en voir deux faciles d’accès, les glaciers Fox et Franz Josef. Depuis Franz Josef village, minuscule hameau façon station de ski, on se lance, pleins d’entrain, à la découverte du glacier Franz Josef. Une petite heure de marche pour arriver au pied du glacier et… Déception ! L’endroit n’est vraiment pas impressionnant ni beau, franchement il est tout petit ce glacier, tout rabougri, il fait même un peu peine à voir ! Apparemment il fond chaque année un peu plus, et finalement le plus marquant ce sont les panneaux installés loin avant l’emplacement actuel du glacier indiquant jusqu’où il allait il y a 20, 50, 100 ans… bein mon schtroumpf, à ce rythme là il n’en a plus pour longtemps le glacier, le réchauffement climatique est bien à l’œuvre ici !

C’est surement un peu plus sympa de marcher sur / dans le glacier, à travers ses petites cavités et dans ses grottes de glace bleutée. Mais, comme d’ailleurs la plupart des activités en NZ, c’est hors de prix ; surtout que depuis quelques années et en raison des mouvements du glacier, il faut monter en hélico avant de commencer la rando (guidée évidemment)…

On reste donc sur notre faim, et du coup pour Fox Glacier, on s’épargne la marche et on se contente d’un point de vue de loin.

Par contre, il y a une belle balade à ne pas rater dans les environs, au niveau du Lake Matheson. Par beau temps, ce lac dont on peut faire le tour complet en environ une heure, renvoie un reflet parfait de la forêt et des montagnes qui le dominent, dont notamment le Mont Cook. L’image est magnifique et en plus l’endroit est très paisible, on se promène au son des chants d’oiseau.

suis-je à l'endroit ou à l'envers ?

Suis-je à l’endroit ou à l’envers ?

Au niveau des glaciers, on s’installe pour deux nuits dans un très agréable campsite (Rainforest Holiday Park) avec une belle vue sur les montagnes. On y retrouve Aziz et Fadoua, rencontrés pendant la rando dans le parc Abel Tasman, et on passe avec eux une bonne soirée autour d’un repas improvisé dans le van.

Il fait froid (quelques degrés le jour, il gèle la nuit, dans le van les deux couettes ne sont pas de trop !), mais il fait super beau et après les trombes d’eau qu’on a reçu au nord, ça nous change !

On repart ensuite direction Wanaka et Queenstown, les stations de ski de l’île du sud. Il est encore trop tôt pour skier, les pistes n’ouvriront que dans une dizaine de jour, mais comme c’est sur notre route on passe jeter un coup d’œil rapide. Wanaka est vraiment toute petite mais il y a un peu d’ambiance dans la rue face au lac, où se regroupent les bars. Quant à Queenstown, c’est la station branchée du pays, sans charme particulier.

Le lac Wanaka par contre est très beau, surtout sous la brume du matin.

Pas mal non plus, le lac Hewea :

A proximité de Queenstown, on fait un passage dans la petite ville d’Arrowtown, une ancienne ville de chercheusr d’or qui a conservé son style far west. On peut aussi encore voir les ruines des cabanes des chercheurs d’or chinois, qui sont assez nombreux à avoir immigrés au moment de la ruée vers l’or locale au XIXe Siècle.

Arrowtown est devenue un lieu de sortie dominicale pour les habitant de Queenstown, et on y trouve quelques petits restau, bref c’est l’endroit parfait pour déguster un bon petit ragoût d’agneau près du feu !

Et sur ce, on se dirige vers l’extrême sud de la Nouvelle-Zélande, on a nommé Bluff et la côte des Catlins !

Infos pratiques

-Abel Tasman – Pancake Rocks : environ 4h de route
-Proche des Pancake Rocks, dans le hameau de Charleston, Campsite Charleston Holiday Park, 35 NZD (négocié à 32) pour deux avec un campervan avec électricité
-Pancake Rocks – Franz Josef Village, environ 3h30 de route
-A Franz Josef village, Rainforest Holiday Park, 36 NZD
-Franz Josef Village – Wanaka, environ 4h30 de route
-A Wanaka, Wanaka lake view Holiday Park, 35 NZD

5 reflexions sur “Journal d’un road trip en NZ : épisode 7, West Coast in Winter

  1. trille-houssin

    comme la NZ est variée: mer, volcans, glaciers !!! …. Vous n’avez pas eu trop froid après les chaleurs tropicales asiatiques ?? merci pour vos photos qui sont superbes … Elles nous font rêver ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *