Cambodge,  Rando dans le monde

Jungle trek dans le Ratanakiri !!

Après avoir passé la frontière cambodgienne, on continue notre route jusque dans le Ratanakiri, province reculée du Nord-Est du Cambodge relativement méconnue (d’ailleurs le guide du routard n’a même pas daigné en parler !)

Ici, la terre est d’un rouge ocre profond et on cultive le caoutchouc et les noix de cajou.


On s’installe à Banlung, la capitale du Ratanakiri, ville sans grand intérêt mais point de passage obligé si l’on veut partir trekker dans la jungle. Or justement nous on a très envie de trekker dans la jungle !!

A Banlung même on ne passe qu’une journée le temps d’organiser notre trek.

La guesthouse dans laquelle on s’installe est très sympa, petites cabanes bien rustiques comme il faut, si ce n’est une invasion de fourmis rouges dans le lit en pleine nuit ! On vous rassure : on a survécu… mais pas les fourmis !

Sur ce c’est parti pour deux jours de trek dans la jungle de Kalai. Les randonnées se font systématiquement avec deux guides, l’un est khmer et l’autre est issu de la minorité locale qui vit aux abords de la jungle.

Au programme, découverte de la végétation, bivouac et nuit en hamac au cœur de la jungle !!!!

Vous venez avec nous ?!!!

 

 

Infos pratiques

– Highland tour : organisme de trek super compétent et sérieux. Trek entre 35$ et 45$ par jour selon le nombre de personnes.
– Guesthouses à Banlung : on a testé Sunset Village Guesthouse (cabanes sommaires en bordure de ville, sympa, 5/7$ par nuit) et Tree lodge Guesthouse (c’est la guesthouse d’Highland tour, cabanes encore plus sommaires mais homestay très sympa. On a même été invité à partager le repas de la famille ! 5$ par nuit).
– Bus Banlung – Phnom Penh : 14$ en minivan (plus rapide mais conditions de transport aléatoires voir franchement pénibles) / 11$ en bus.

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *