Egypte

Louxor, part 2 : la rive ouest

Après la découverte des temples de la rive Est de Louxor, celui du centre-ville et celui, grandiose, de Karnak, auxquels on a consacré un premier post, il reste à découvrir les merveilles de la rive Ouest. Les temples et tombeaux y sont si nombreux qu’on est obligés de faire des choix, mais même en sélectionnant il faut compter au moins deux jours de visite. Les sites sont assez dispersés, trop pour se déplacer uniquement à pied, et il faut donc choisir un moyen de transport. Deux choix principaux : le vélo pour les courageux (car ça grimpe un peu et il fait chaud !), ou le taxi en négociant un forfait avec un chauffeur. Dans les deux cas, on peut facilement s’organiser en arrivant au débarcadère du ferry qui traverse le nil et relie le centre ville à la rive Ouest, il y a des loueurs de vélos juste en face et des chauffeurs de taxi qui vous trouveront avant que vous ne les ayez repérés (comptez environ 200 LE le taxi pour 5-6 heures, environ 80-100 LE le vélo à la journée).

Ayant deux jours devant nous pour visiter la rive Ouest, on a choisi de privilégier la qualité sur la quantité, et de nous limiter à 3 temples (le Ramessum, le temple de Ramsès III à Medinet Habou et celui d’Hatchepsout), et 3 tombeaux de la vallée des rois (ceux de Ramsès III -KV11-, de Ramsès IV -KV 2- et de Tausert et Seth-Nakht -KV 14-). On vous les présente en images !

Première de nos visites, le Ramessum bénéficie d’un bel emplacement en bordure de la zone irriguée (et donc toute verte), mais cet édifice qui a été monumental est aujourd’hui malheureusement très peu conservé.

Le temple de Ramsès III, à Medinet Habou est celui qu’on a préféré sur la rive Ouest. Ses pylônes sont bien conservés, ainsi que les couleurs de certaines sculptures.

Le temple d’Hatchepsout a surtout pour lui son originalité, due à une organisation complètement différentes des autres temples, avec trois terrasses successives, et son emplacement, au creux d’une falaise et face à la plaine. Mais son architecture ne nous a pas trop plu, à cause de son côté « moderne » et assez froid.

Enfin, notre dernière étape a été la vallée des rois, où on a pris un ticket pour 3 tombeaux. Sur place, d’extérieur il n’y a rien à voir, mais à l’intérieur les tombes sont couvertes de sculptures et hiéroglyphes superbes. Notre visite a été très tranquille, on ne peut pas dire qu’on ait été dérangés par la foule puisqu’on a croisé en tout et pour tout deux autres personnes pendant l’après midi… Il faut dire qu’on était un certain 18 mars 2020, et que le confinement et les fermetures de frontières qui s’accumulaient en raison du COVID-19, renvoyaient tout le monde chez soi vite fait – bien fait… Pour nous le retour était le soir même, et la vallée des rois, totalement désertée et dans une ambiance assez étrange (quasi post-apocalyptique), aura donc été notre dernière découverte égyptienne…

C’est ici que se termine notre virée égyptienne… en attendant de nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *