Sri Lanka

Nuwara Eliya, Ella : les montagnes du centre de Sri Lanka

Il est temps de prendre de l’altitude ! On quitte les plaines de la région du « triangle culturel », direction les montagnes du centre du pays. Au sud de la ville de Kandy (dans laquelle on ne fait étape qu’une soirée), les rizières disparaissent et laissent place aux plantations de thé qui recouvrent les montagnes à perte de vue (le célèbre thé de Ceylan ! Qui n’est pas du tout une culture ancestrale mais qui a été importé par les colons anglais au 19e Siècle).

A la découverte des environs de Nuwara Eliya

On fait une première étape à Nuwara Eliya, une petite ville créée par les Anglais à 1900 mètres d’altitude (ce qui en fait la plus haute du Sri Lanka), aux faux airs de station de ski. On y trouve un petit centre agité, typique des villes sri lankaises, et autour des quartiers plus calmes, résidentiels, avec des demeures coloniales, des jardins tirés à 4 épingles, des hôtels chicos et même un golf à la pelouse impeccable, le tout dans un style so british. Nuwara Eliya est surtout un bon point de départ pour une exploration des environs, et c’est à scooter qu’on part les découvrir sur une journée.

On décide de prendre la route de Colombo, qui serpente à travers les montagnes et les plantations de thé en étages, tirées au cordeau et séparées par des petits sentiers qui strient la montagne. Ca et là, à flanc de montagne ou sur une colline, sont posés des hameaux colorés où vivent les ouvriers des plantations et leurs familles : des regroupements de maisons modestes (murs en parpaings et toits en taule ondulée) mais joyeusement décorées.

Sur notre trajet, on fait différents arrêts : d’abord (après quelques kilomètres à peine…) dans un petit bar à thé (le « The Train ») sur le bord de la route pour boire une tasse et manger un petit Tea-cake tout en admirant le superbe paysage. Ensuite pour divers points de vue sur les plantations, les vallées et quelques cascades. C’est aux environs du village de Hatton, à environ 50 kilomètres et 600 mètres de dénivelé négatif de Nuwara Eliya, qu’on décide de faire demi tour, avec encore quelques arrêts, au domaine du château Saint clair (une plantation dominée par une étonnante reproduction d’un manoir écossais, caprice du lord fondateur dans les années 1870) puis dans une autre plantation pour se promener entre les plants de thés et observer de plus près le travail des cueilleuses (ce sont les femmes qui cueillent, les hommes travaillent dans les fabriques), qui nous accueillent avec le sourire. On décide, par contre, de zapper la visite d’une usine, car tout le mone nous dit que c’est expéditif et décevant.

Bilan des courses : une virée en scooter d’une petite journée et d’une centaine de kilomètres qui nous aura permis d’avoir un bon aperçu des environs et d’en prendre plein les yeux !

Randonnées autour d’Ella

On prend ensuite le train pour rejoindre notre étape suivante, le village d’Ella. Le voyage en train est vraiment cool, on passe au cœur des montagnes et des plantations et on peut vraiment apprécier le paysage, avec à plusieurs reprises des points de vue imposant sur les vallées. A cela s’ajoute le charme d’un trajet au rythme lent et brinquebalant d’un train hors d’âge, assis sur le marchepied !

Par contre il ne faut pas se voiler la face, c’est un train rempli de touristes, disons à 80% au moins ! Ca nous met dans le bain pour le séjour à Ella, qui est plus une station touristique qu’un village, et qui nous apparait comme une sorte de disneyland bruyante et sans intérêt. Mais ce n’est pas pour le village lui-même qu’on vient à Ella, c’est pour les randos, car il y a plusieurs très belles balades à faire dans les montagnes dans le coin, en particulier celles du Little Adam’s Peak et du Ella’s Rock.

La rando du Little Adam’s Peak est assez rapide, il faut compter environ 2h30 aller-retour depuis le village. Le sentier passe d’abord au milieu d’une plantation de thé et longe un hameau, puis c’est l’ascension, un peu raide, de la crête rocheuse. En haut, quelques statues de bouddhas, et surtout une vue dégagée à 360 degrés sur les montagnes qui s’élèvent de tout côté, sauf vers le sud vers lequel elles déclinent lentement avant de laisser place aux plaines. Une fois en haut on peut prolonger un peu la balade en s’avançant sur la crête, qui fait plusieurs descentes – remontées. Le point de vue ne change pas vraiment mais plus on avance, plus on est tranquille.

Quant à Ella’s Rock, c’est une rando un peu plus longue (3h de marche effective aller – retour, plus le temps passé sur place) qui commence en longeant la voie ferrée sur quelques kilomètres (on part de la gare, on passe le panneau qui signale qu’il est interdit de marcher sur les voies… C’est là !) et qui se poursuit par une bonne grimpette dans la forêt. Une fois en haut, on a là encore un superbe panorama, très similaire quand même à celui dont on bénéficie depuis le Little Adam’s Peak (qu’on voit d’ailleurs juste en face, en contrebas).

Et voilà pour notre passage par les montagnes du Sri Lanka ! Les prochaines étapes, ça sera sur la côte sud, pour une bonne session plage au bord de l’océan indien !

Infos pratiques

Trajet Kandy – Nuwara Eliya : il peut se faire en train (trajet environ 3h, arrivée à Nanu Oya, ensuite il faut prendre un tuk tuk pour faire les 10 km restant) ou en bus (départs très fréquents, trajet 3h, tarif 133 roupies, arrivée dans le centre de Nuwara Eliya)

Trajet Nuwara Eliya – Ella : là encore il y a le choix entre le bus (environ 2h a priori) et le train (trajet 2h30-3h, tarif 80 roupies). On arrive dans le centre d’Ella.

Guesthouse à Nuwara Eliya : on a choisi la Guesthouse Uyou, très mignonne, propre, proche du centre, tarif 4100 roupies la chambre double avec SDB et petit dej.

Guestouse à Ella : On peut conseiller la Guesthouse Sun Top Inn, à 2 minutes de la gare. Proche du centre tout en étant plutôt au calme, chambre très bien avec des petites terrasses communes et un beau jardin. 5000 roupies la chambre double avec SDB et petit dej.

Location de scooter à Nuwara Eliya : sur New Bazar Street, un petit magasin de vêtements (oui oui) en face du parking et quasi face au restaurant Milano, loue des scooters. En principe il y a un petit écriteau posé sur le trottoir pour le signaler. 1800 roupies la journée, moins cher qu’en s’adressant à la guesthouse.

Location de scooter à Ella : on n’en a pas loué en ce qui nous concerne, mais il y a des annonces partout, aucun problème donc pour en trouver un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *