Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

Date de dernière mise à jour : le 22 février 2018 à 18 h 41 min

Cajamarca, une halte rafraîchissante au coeur des montagnes

Nouvelle étape sur la route de Kuelap, on s’arrête une journée à Cajamarca, jolie ville de 200 000 habitants avec un petit centre historique plutôt sympa dans une architecture coloniale assez classique du pays. La ville a un rôle historique important car c’est ici que les espagnols ont capturé le dernier empereur Inca Atahualpa et l’ont exécuté sur l’actuelle place centrale, en 1533 (après avoir empoché la rançon censée garantir sa libération…).

Il fait bon flâner au hasard dans le centre joyeusement animé autour de l’agréable Plaza de Arma. En plus, en prévision du carnaval qui aura lieu dans un mois, les répétitions ont déjà commencé dans les rues, et on a donc la chance d’assister à quelques défilés avec costumes et musique et aussi à quelques batailles d’eau traditionnelles dont Célia a d’ailleurs fait les frais !

Du point de vue agricole, autour de Cajamara on cultive en masse les mangues et, à notre grand étonnement… le riz ! A voir les rizières qui longent la route, un peu plus et on se serait crus parachutés au Vietnam ! Sinon la région s’est spécialisée dans la fabrication de miel et de fromage, deux spécialités que nous n’avons bien sûr pas manqué de goûter à l’occasion d’un bon petit déjeuner au marché ! On a aussi goûté le chocolat de la région, mais comme il est à 99% de cacao, il est difficilement mangeable tel quel !

Après cette dégustation des produits locaux, on se sent d’attaque pour monter au mirador Santa Apolonia, qui est facilement accessible depuis la plaza de armas, et qui offre une belle vue sur la ville et sur les montagnes qui l’entourent. Comme on est dimanche, c’est aussi la sortie des familles, qui traînent tranquillement dans le parc aménagé au niveau du mirador.

On décide ensuite de s’éloigner du centre ville pour allez visiter le site des Ventanillas de Otuzco, une nécropole des indiens Cajamarca : quelques centaines de cavités sont creusées dans la roche et forment un cimetière vertical. Le site est assez vite vu mais en tant que curiosité il vaut le détour. On peut ensuite poursuivre la balade par un tour aux Banos del Inca, des bains alimentés par une source thermale chaude, qui doivent leur nom au fait que l’empereur Intahualpa s’y rendait déjà à son époque (mais il ne reste rien des constructions incas).

Après cette courte halte à Cajamarca, le jour suivant c’est réveil à 4h du matin… Il nous reste une journée de 12h de bus pour atteindre notre objectif, le site de Kuelap.

Infos pratiques

Bus Trujillo – Cajamarca : avec Linea, trajet 8 heures, tarif 29 soles.

Guesthouse à Cajamarca : Chakra Runa Backpackers. Petite GH sympa et très propre, cuisine à dispo, à 10 minutes à pieds de la Plaza de Arma. Chambre double avec SDB commune 46 soles.

Mirador Santa Apolonia : on s’y rend en prenant la rue qui part de la plaza de arma. Pour accéder à la partie la plus haute, tarif 1 sol.

Ventanillas de Otuzco : les collectivo partent de l’Avenida Revilla Perez, à quelques quadras de la Plaza. Trajet environ 15 minutes, tarif 1 sol. Billet d’accès au site : 5 soles.

Une réflexion au sujet de “Cajamarca, une halte rafraîchissante au coeur des montagnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *