Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

Let’s go to Chicago !!

Cette semaine, on a de la route qui nous attend ; on se donne quatre jours pour rejoindre Chicago depuis Oklahoma City. Au programme, 900 miles (1450 km) à travers le Midwest : Kansas, Missouri, Illinois… C’est parti !

Road trip à travers le Midwest

Tandis que les écouteurs crachent de la country à plein volume, notre Corolla de location file à travers les grands espaces. Les vastes plaines et les ranchs qui les parsèment défilent sous nos yeux : sous l’éclatant soleil d’hiver qui nous accompagne, les herbes prennent de beaux reflets dorés, le bleu des ruisseaux et plans d’eau, quand ils ne sont pas gelés, se fait plus profond. Le midi, les pauses repas dans le diner ou le grill du coin sont l’occasion de s’imprégner de l’ambiance Midwest autour d’un bon burger ou d’un gros plat de viande, et le soir on se trouve un motel pour faire escale : ambiance 100% US garantie !

Le trajet nous permet d’avoir confirmation que les mentalités dans le Midwest restent très particulières : en témoignent les innombrables panneaux pro-gun, pro-religion, « pro-life » (comprendre anti – avortement) qu’on aura croisés sur le bord de la route. 

Au cours de ces quatre jours, notre route passe par Kansas City (où on s’arrête le temps d’une rapide balade le long de la Blue river et dans le quartier Country Club Plaza, un quartier commercial construit dans un style architectural d’inspiration européenne, où les magasins branchés rivalisent avec les restau chics), puis Saint Louis, où on retrouve le Mississipi, qu’on avait laissé à la Nouvelle Orléans, et où on va voir les intéressantes expo de la Old court House puis la Gateway Arch, l’imposant monument construit dans les années 60 à titre de mémorial de la conquête de l’Ouest, souvenir de l’époque où Saint Louis était considérée comme la frontière de l’Ouest et représentait la dernière possibilité de ravitaillement pour les colons avant de partir à la découverte des grandes prairies. Dernière étape sur notre route pour Chicago, la ville de Springfield, dans l’Illinois (Le «Lincoln State »), est l’occasion de visiter la maison où Lincoln a vécu pendant près de 20 ans jusqu’à son élection en tant que Président (en fait la rapide visite guidée est un peu décevante, on ne parle pas vraiment de l’Homme ni de son action, on s’intéresse plus à son mobilier, dans le genre : « alors voilà le lit de Lincoln ; les bougies de Lincoln ; le bureau de Lincoln… » ; bon, intérêt modéré).

                                                    Le capitole de Springfield

                                                 Et la maison de Lincoln

Après cette incursion à travers « l’Amérique profonde », changement d’ambiance : on arrive à Chicago !

Chicago City !!

A Chicago, on retrouve Laura, notre copine de Buenos Aires, chez qui on était passé en juillet dernier. Elle s’est installée récemment à Chicago, où elle prépare son doctorat en linguistique, et où Rodrigo devrait la rejoindre prochainement. Elle nous accueille une fois de plus, dans son appart’ du quartier de l’université.

 

Chicago est une ville immense (la 3e plus grande ville américaine) et pour une ville de cette taille il fallait bien un centre ville du centre ville… Pas très clair ? Comprenez qu’au milieu de Downtown, le cœur de la ville c’est « le loop », une sorte d’hyper centre qui concentre tous les plus hauts buildings, délimité au nord et à l’ouest par la rivière Chicago (ok, pas très original), et à l’est par l’énorme lac Michigan, qu’on prendrait presque pour la mer. Ce Loop est bien agréable, très vivant, avec beaucoup de restaus, bars, commerces et théâtres, et malgré le froid plein de monde s’y balade. On aime bien le style architectural typiquement américain, les ruelles avec leurs escaliers de secours en fer, et puis les lignes du métro aérien qui passent au milieu de tout ça. Et quand il fait trop froid, on peut toujours se trouver un pub sympa où boire une bonne bière de la région tout en jetant un œil au match de basket ou de foot américain du jour, avant d’aller manger une deep dish pizza, la pizza version Chicago avec ses 10 centimètres de garniture (on exagère à peine).

En bordure du loop, on traine dans le parc millenium, ce qui nous donne l’occasion de nous approcher du lac, en partie gelé. On trouve aussi dans ce parc une sculpture marrante, dont le nom bien poétique (la « Cloud Gate », ou « porte des nuages ») a été remplacé par un surnom plus prosaïque : le… « bean », en raison de sa forme de haricot géant ; faite d’acier poli, la sculpture reflète les buildings du centre ville. Bref, pour admirer Chicago dans un haricot, c’est là qu’il faut aller !

On grimpe également en haut de la Willis Tower, la plus haute tour de Chicago (et qui a longtemps été la plus haute du monde) qui abrite le « skydeck », un point de vue imprenable sur la ville. La tour mesure 440 mètres de haut, et quand on dit qu’on grimpe, bon, c’est en ascenseur bien sûr (la montée dure seulement 60 secondes, attention les oreilles !). De là haut, la vue sur la ville et le lac est vraiment extraordinaire, et de nuit c’est encore mieux ! Et pour ceux qui n’ont pas trop le vertige, il y a l’incontournable séance photo sur le balcon… en verre !

Durant le weekend, on se rend aussi du côté du petit Chinatown, histoire de se ravitailler en gâteaux asiatiques,  puis dans le parc Lincoln, dans le nord de la ville. Il abrite un petit zoo (gratuit et pas ouf), et le musée de l’histoire de Chicago, qui mérite le coup d’œil.

 

Le Navy peer est sympa aussi, les bâtiments sont occupés par une sorte de grande zone commerciale mais de l’extérieur, faire le tour du quai donne une très belle vue sur le lac Michigan.

Et sur ce… reprise du road trip ! Direction Montréal, ça ne fait jamais que 1440 kilomètres de plus !

Infos pratiques

Willis Tower (skydeck) : 23 $ par personne

Musée de l’histoire de Chicago : 18$ par personne sur place, 8$ via groupon lors de notre passage

-Pour manger une bonne Deep Dish Pizza on peut conseiller Gino’s East (qui lui aussi fait des offres groupon intéressantes)

3 reflexions sur “Let’s go to Chicago !!

  1. Élo

    Les écouteurs crachent de la country (humhum….) !

    Sinon plus sérieusement votre description de Chicago me donne bien envie d’aller y faire un tour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *