Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

Mais dis, c koikon mange… en Nouvelle-Zélande ?

Après les délices de l’Asie, on nous promettait une cuisine néo-zélandaise qui ferait pâle figure. Bon, c’est vrai qu’elle n’est pas d’une grande complexité ni d’un grand raffinement, cette gastronomie kiwi. Pour autant, il y a quantité de très bons produits locaux qui la rendent digne d’intérêt, et les occasions de faire des bons repas ne manquent pas ! Résumer la cuisine néo-zélandaise aux pizzas et autres burgers serait réducteur !

Dans ce pays cerné par l’océan, les poissons et fruits de mer sont évidemment à l’honneur ! Le saumon, ainsi que le hoki (poisson à chair blanche), font partie des poissons les plus consommés, et le célèbre fish & chips est un grand classique de la cuisine rapide, qu’on trouve un peu partout. S’agissant des fruits de mer, les huîtres sont très réputées dans le sud ; mais ici, elles sont surtout consommées cuites, et en particulier en beignets… c’est spécial ! Présentes un peu partout dans le pays, les moules vertes, très grosses et avec une chair ferme, sont excellentes et très bon marché. Enfin, il faut impérativement goûter la Chowder, une sorte de soupe épaisse de poissons, fruits de mer et légumes (avec une consistance assez proche d’une sauce béchamel).

Du côté des viandes, on trouve facilement de gros steaks de bœuf qui font bien plaisir, mais au pays du mouton, la palme revient à l’agneau, délicieux et pas cher du tout. Mention spéciale aux côtelettes, très goûteuses, et au ragoût, fondant et parfumé, qu’on peut accompagner de pommes de terre ou de Kumara (une forme de patate douce).

Les pies sont aussi très répandues : ce sont des sortes de tourtes à la viande, avec des petits légumes (champignons, oignons…), dans une sauce épaisse.

Les fromages sont très honorables, on a bien aimé le bleu en particulier.

On trouve aussi de très bons fruits : les golden kiwis sont super bons, très sucrés et avec beaucoup de goût. On a aussi découvert un fruit qui nous était jusque là totalement inconnu, le feijoas, un petit fruit vert au goût acidulé. Les avocats sont aussi extraordinaires paraît-il, mais on n’a pas pu les goûter ça n’était pas la saison !

Les Feijoas

Les Feijoas

Les sucreries sont très répandues : on trouve de multiples variétés de bonbons, de chocolats (souvent fourrés avec une sorte de gelée aux fruits un peu dégueu), des biscuits (eux-mêmes parfois à base de bonbons mixés !)… Tout est réuni pour un régime spécial sucre !

Évoquons aussi le miel néo-zélandais, dont certaines variétés (le miel de Manuka en particulier) sont de vrais produits de luxe, vendues jusqu’à 200 euros le pot !

Enfin, au rayon des boissons, les vins néo-zélandais sont très bons, que ce soit en rouge (entre autres, on a bien aimé le villa maria) ou en blanc.

6 reflexions sur “Mais dis, c koikon mange… en Nouvelle-Zélande ?

  1. kat

    Franchement, les moules vertes et les huîtres cuites, on vs les laisse…
    Fish and chips, ragoût d’agneau, c’est anglais (Brexit!!!) ou irlandais. Bonjour l’originalité…
    Le vin blanc, vs auriez dû vs abstenir, au vu des résultats…
    Quant aux avocats, vs n’êtes pas cannibales quand même…
    Bref, c’est pas pour la bouffe qu’on irait là-bas!

    1. Kikis Auteur de l'article

      Bien sur, mais l’influence anglo-saxonne est très forte, y compris dans la cuisine. Pour les moules c’est dommage, elles sont super bonnes (et c’est la coquille qui est verte) !

  2. Denise Chauvel

    Y-a-t-il une raison donnée au prix exorbitant du miel ?
    Germaine m’a dit que vous aviez un problème d’ordinateur…j’espère que vous pourrez le résoudre rapidement.
    Bonne continuation.
    Amicalement,
    Denise.

    1. Kikis Auteur de l'article

      Pas de raison spéciale si ce n’est qu’il est présenté comme un miel d’exception… En ce qui nous concerne on a du mal à imaginer qu’un miel puisse valoir un tel prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *