Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

Mais dis, c koikon mange… en Polynésie ?

La rubrique Ckoikonmange se met aujourd’hui à l’heure polynésienne, et autant le dire tout de suite, c’est quasiment d’un numéro spécial poisson qu’il s’agit !

Poisson cru sous toutes ses formes !

                                   Poisson cru sous toutes ses formes !

Le poisson est un incontournable de la cuisine polynésienne et sa consommation est quotidienne. C’est le thon, le rouge et le blanc, qui arrive en pôle position. On peut le manger cuit, par exemple en steak ou en brochettes, mais c’est surtout cru qu’il est servi, sous diverses formes : au lait de coco et aux légumes, en tartare, en sashimis, en chaud-froid… Mangé à peine pêché, il est excellent !

On trouve également un poisson local appelé le Mahi-Mahi, qu’on peut par exemple goûter avec une petite sauce à la vanille, divers poissons de lagons ou encore de l’espadon. Les crevettes (qu’on appelle ici les « chevrettes » s’agissant des crevettes d’eau douce) sont aussi très bonnes, cuites, panées, et mêmes crues !

Bref, la Polynésie c’est le paradis du poisson !

Côté viande, c’est moins varié ; un peu de bœuf (importé de Nouvelle-Zélande), de cochon de lait, peu de poulet, et c’est à peu près tout. On peut en manger à l’occasion d’un four tahitien (un ahima’a) : préparé pour les grandes occasions, c’est un grand trou creusé dans le sol, tapissé de feuilles de bananier, dans lequel sont placées des pierres volcaniques chauffées au rouge, qui permet une cuisson à l’étouffée de diverses viandes.

En accompagnement, outre le riz, très présent, le taro (un légume-racine des régions tropicales, qui ressemble au navet mais qui dont le goût et la texture sont plus proches de la pomme de terre et de la châtaigne), le uru (fruit de l’arbre à pain) ou encore les bananes cuites (les fe’i, bananes oranges qui ne se mangent que cuites) tiennent une bonne place.

Et pour arroser tout ça, la boisson nationale c’est la bière locale, l’omniprésente Hinano !

Enfin, côté dessert, on trouve plein de très bons fruits (ananas, papaye, ainsi qu’un fruit jusqu’ici inconnu pour nous, le Mangoustan, dont le goût rappelle la pêche mais en plus acidulé), et des gâteaux de noix de coco bien bourratifs !

3 reflexions sur “Mais dis, c koikon mange… en Polynésie ?

  1. Chris

    Je sais qu’il est de bon thon de vanter le poisson! Mais je dis NON!Steak pour steak ma devise sera:  » le poisson NON! Le(steak de) bison ,YES! Et toc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *