Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

… prévoir son budget

Un voyage autour du monde, combien ça coûte ? Voilà encore une interrogation qui revient souvent, et c’est sûr qu’elle n’est pas anodine, cette question du budget !

Evidemment, si tu veux voyager pendant plus d’un an sans travailler (ou juste un peu en cours de route), il faut avoir économisé. Ca se prévoit, tu ne pars pas comme ça du jour au lendemain. Par contre, il faut quand même réaliser qu’une fois parti, tu dépenses moins en voyage qu’en France : déjà tu n’as pas de loyer, de voitures, de dépenses fixes, plus rien de ces trucs à payer chaque mois. Ensuite, si tu n’as pas des goûts de luxe, tu peux vraiment vivre en voyage avec peu d’argent, à condition de s’en tenir à quelques règles essentielles : hébergement dans les auberges de jeunesse ou les petites guesthouses, ou encore en couchsurfing, repas dans les stands de rues ou les marchés, trajets en bus, organisation par ses propres moyens, le moins possible d’activités payantes, quelques bons plans de temps en temps… Dans ces conditions, on peut vivre pour vraiment pas cher.

Le budget quotidien

Pour se faire une idée plus précise, notre budget quotidien pour deux, c’était à peu près ça :

  • Russie, Mongolie, Chine : environ 60 euros par jour
  • Asie du Sud-Est (Vietnam, Birmanie, Laos, Cambodge, Thaïlande) : entre 45 et 50 euros par jour
  • Polynésie : 65 euros par jour (en couchsurfing pendant les 3 semaines, et sans pass avion inter-îles)
  • Amérique du Sud : entre 40 euros par jour (Bolivie) et 85 (Argentine), en passant par des pays à 55 – 60 euros par jour (Chili, Pérou)
  • Et les pays qui font mal au budget : Nouvelle-Zélande, USA, Canada, plutôt 100 euros par jour

Ce qui veut dire qu’à l’exception de ces derniers pays, dans de nombreuses régions un budget de 1200–1300 euros par mois pour deux suffit, pour toutes les dépenses (logement, nourriture, transports, visites, petits achats).

Attention, avec ce budget, on oublie le grand standing, c’est pas un voyage en mode Sheraton  – restau gastronomiques – tours en hélico et cours de surf ! Pour autant, on n’étaient pas non plus complètement dans la restriction, on a visité tous les sites qu’on voulait voir et on a souvent craqué pour un petit repas amélioré ou un apéro (ouais, le budget alcool pèse son poids…) ; donc nos budgets sont améliorables pour un voyageur très sérieux sur ses dépenses de « superflu » !

Le budget avion

Ensuite, il faut prévoir le budget avion, qui est un gros morceau. Donc principe n°1 : le prendre le moins possible, et privilégier au maximum le bus ou le train, bien moins cher (surtout quand tu prends un bus ou un train de nuit : tu dors en couchette et tu économises une nuit de logement). Et quand l’avion est indispensable (y’a peu de bus Asie – Amérique du Sud !), le bon truc c’est que tu es flexible et que tu peux prendre les vols les moins chers, en semaine, en période creuse, à l’horaire dont personne ne veux, tu peux même te permettre d’attendre quelques jours un vol moins cher.

Pour nous, qui n’avons pas pris de billet tour du monde comme on l’explique dans un autre post de cette rubrique, le budget avion ça a été 3500 euros chacun, pour 18 vols.

On a pris 8 vols internationaux :

  • Paris – St Pétersbourg (Russie) : 270 euros chacun
  • Ho Chi Minh City (Vietnam) – Rangoon (Birmanie) : 90 euros chacun
  • Bangkok (Thaïlande) – Auckland ( Nouvelle Zélande) : 315 euros chacun (ce tarif là on en est très fiers !)
  • Auckland (NZ) – Papeete (Polynésie) : 365 euros chacun
  • Papette (Polynésie) – Ile de Pâques : 815 euros chacun
  • Ile de Pâques – Santiago du Chili : 420 euros chacun, plus 200 euros chacun pour rejoindre Buenos Aires et les chutes d’Iguazu en Argentine
  • Lima (Pérou) – Miami (USA) : 370 euros chacun
  • Montréal (Canada) – Paris : 100 euros chacun (plus des miles air France !)

Ce qui coûte cher c’est la traversée du Pacifique. On peut réduire un peu (mais pas beaucoup) le coût en optant pour un vol direct Polynésie – Chili, sans s’arrêter à l’île de Pâques… Mais c’est dommage de rater ça !

En plus de ces 8 vols internationaux, on a pris une petite dizaine de vols internes, pour des tarifs en général très modestes, qui permettaient de faire un trajet en une heure de vol au lieu de 18h de bus… Record du tarif le moins élevé : un vol Bangkok – Chiang Maï, en Thaïlande, pour… 16 euros chacun, à peu près le même prix que le bus !

Le budget avant de partir

Avant même de partir, il y a certaines dépenses qu’il faut prendre en compte :

  • Les vaccins : mine de rien, c’est un budget. En ce qui nous concerne, 400 euros chacun quand même (pour les vaccins recommandés, on en parle ici), plus les médicaments à emporter
  • Les passeports, les premiers visas : 250 euros chacun
  • Des vêtements techniques (ça c’est parce qu’on allait passer dans des zones vraiment froides -la Sibérie en novembre- ou pluvieuses), type gore-tex, mérino, pantalons de rando, des chaussures de trail (voir notre post dédié à l’équipement), on en a eu pour pas loin de 500 euros chacun
  • Divers petits trucs d’équipement, des guides de voyage…
  • Les assurances rapatriements (dont on parle ici) : la nôtre nous a coûté 500 euros chacun (pour 12 mois, dont un en Amérique du Nord, après 3 mois d’Europ assistance incluse dans la carte bancaire)
  • Frais de déménagement

Au total, pour nous 4000 euros à deux pour ces dépenses avant le départ.

Et aussi… ne pas oublier de mettre de côté de quoi payer, en cours de voyage, ses impôts sur l’année d’avant le départ !

Le budget retour

Là il faut juste prévoir un peu de marge pour faire face aux premières dépenses en rentrant avant de recommencer à travailler et à gagner sa vie !