Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

Rivière Kwaï et Ayutthaya, escapades dans les environs de Bangkok

Après l’effervescence de la vie Bangkokienne, on décide de partir se mettre au vert au bord de la rivière Kwaï, puis d’aller faire un petit tour dans les environs d’Ayutthaya pour découvrir ses superbes temples.

A Kanchanaburi, au bord de la rivière Kwai

Après un trajet de 2h30 en bus local depuis Bangkok, on arrive dans la petite ville de Kanchanaburi, située le long de la célèbre rivière Kwai et de son non moins célèbre pont du même nom (vous savez, ce pont à qui un bouquin et un film ont déjà été consacrés !).

Allez, un petit cours d’histoire : le pont de la rivière Kwaï, et des centaines de kilomètres de voies ferrées, ont été construits pendant la 2e guerre mondiale pour traverser la Thaïlande et rallier la Birmanie sur ordre de l’armée Japonaise. Ces constructions, réalisées dans des conditions terribles, ont coûté la vie à des milliers de prisonniers de guerre et de travailleurs asiatiques enlevés pour l’occasion. Pendant notre séjour, on va bien évidement voir le pont, toujours en service, ainsi que le petit musée qui retrace bien sa triste histoire.

Au-delà de ces visites, il n’y a pas des milliers de choses à faire dans la petite ville de Kanchanaburi, alors on en profite pour se poser dans notre petite Guesthouse, qui est un poste d’observation idéal pour tranquillement regarder couler la rivière tout en essayant de survivre à la chaleur (on a mesuré 43° à l’ombre pendant notre passage, et apparemment des records sont en train d’être battus dans la région !), de préférence autour d’un petit apéro !

On aura aussi l’occasion de faire notre tour à l’inévitable night market de la ville et de dégoter un bon petit restau sans touristes où on mange de supers curry de calamar et de crevettes !

Ayutthaya, l’ancienne capitale du royaume Thaï

Après ce rapide passage à Kanchanaburi, direction Ayutthaya. Le trajet en minivan est plutôt confortable… du moins avant que la clim ne crame en cours de route et qu’on continue dans un four !

Changement d’ambiance pour cette nouvelle étape, la vieille ville d’Ayutthaya est complètement encerclée par deux rivières qui se rejoignent (la Chao Praya qu’on retrouve à Bangkok, et un de ses affluents), et se trouve donc installée sur une sorte d’île, ce qui lui donne un charme particulier. Cette ancienne capitale du royaume Thaï regorge de vestiges de temples des 13 – 15e siècles. Les ruines, plus ou moins restaurées, sont dispersées aux quatre coins de la vieille ville. Ici, le style thaï se mêle aux styles birmans et khmer (ça n’est parfois pas sans rappeler Angkor), autant vous dire qu’on a adoré ce mélange des genres !

Pour mieux découvrir Ayutthaya, on décide de louer deux scooters et c’est parti pour la tournée des temples !

Petit palmarès en image de nos préférés :

Le Wat Phra Si Sanphet, vaste ensemble avec ses trois chedî centraux entourés de petits stupas et de pavillons abritant chacun un bouddha en position de méditation.

Le Wat Yai Chai Mongkhon, où l’on peut admirer un énorme bouddha couché, et un impressionnant chedî très bien conservé, entourés de dizaines de bouddhas vêtus d’une toge safran.

Le Wat Chai Watthanaram, avec son style khmer très marqué, le sanctuaire central encadré de quatre tours rappelle Angkor Wat au Cambodge.

Enfin le Wat Mahathat ; il ne reste pas grand-chose des bâtiments mais la curiosité principale c’est cette tête de bouddha prisonnière des racines d’un banian.

Nos deux jours sur place sont donc bien remplis avec toutes ces visites !

Sinon, à signaler à Ayutthaya, un petit Night Market agréable en bord de rivière, avec ses petits stands pour manger. On y passe une soirée sympa en compagnie d’Isora, une guide espagnole rencontrée à Kanchanaburi et qui a fait le trajet jusqu’à Ayutthaya avec nous ; elle voyage (avec son bébé de 3 mois !) pour repérer les lieux en vue de futurs séjours en groupe. Les voyages qu’elle organise sont un peu particuliers : elle préfère parler de « voyages accompagnés » plutôt que de « voyages organisés » ; il y a un côté participatif, l’organisation se fait au fur et à mesure avec le groupe (choix du prochain hébergement, de la prochaine étape…). En fait ses voyages s’adressent à des gens qui ne veulent pas participer à des voyages organisés et qui veulent un peu « d’aventure », mais qui n’osent pas non plus partir tout seuls. Un concept intéressant!

Et sur ce, après toutes ces visites on prend le chemin des îles pour une séance de farniente bien méritée ! A nous Ko Phi Phi et Ko Lanta !

Infos pratiques

– Bus BKK – Kanchanaburi : depuis la gare routière sud, 100 baths par personne, 2h30 de trajet
– Guesthouse à à Kanchanaburi : VN Guesthouse (prononcer « Oui N » !), chambres entre 300 et 500 baths, directement sur la rivière, très sympa. On signale aussi un bon plan dont on a entendu parler mais qu’on a pas testé nous-mêmes : Pong Phen GH, sur la rivière aussi, et avec une piscine, pour 400 baths la nuit
– Trajet Kancha – Ayutthaya : minivan 400 baths, 2h de trajet, bus 100 baths 3 h de trajet
-Guesthouse à Ayutthaya : Green hostel Guesthouse, chambres 400 ou 600 baths avec ou sans clim, clean, et accès piscine de l’hôtel d’en face 100 baths (mais en négociant un peu on peut se dispenser de ces droits d’accès)
– Good Luck GH, dans la rue des guesthouses : très bonne adresse pour manger / petit déjeuner et louer des scooters à pas trop cher (en principe 200 baths la journée, 250 baths les 24 heures et on peut négocier le dépassement de quelques heures).

8 reflexions sur “Rivière Kwaï et Ayutthaya, escapades dans les environs de Bangkok

  1. Eric et Noelle

    Coucou , que de belles photos et merci pour la belle carte de Bankok bonne continuation et continuez à nous faire voyager
    Bisous de nous deux

  2. trille-houssin

    tout cela nous rappelle de bons souvenirs !!
    avez-vous vu plein de singes ???

    mais quelle chaleur vous devez supporter !! on comprend que vous attendiez avec impatience votre arrivée sur les ko ……..enfin les îles !! en espérant que la mer ne soit pas trop chaude !! (Michèle ne la trouve jamais trop chaude !! )
    bisous à tous les quatre !!

    1. Kikis Auteur de l'article

      Des singes on n’en a pas vu à Ayutthaya ni à Kanchanaburi, mais par contre on en a vu plein à Ko Phi Phi !! Où la mer, effectivement, est très chaude (limite trop !!) Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *