Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

Date de dernière mise à jour : le 3 mars 2019 à 14 h 09 min

Sigirya, à l’ascension du Rocher du Lion

Sigirya, également connu sous le nom de « Rocher du Lion » est certainement l’un des sites les plus atypiques, les plus visités aussi du Sri Lanka. Sur un monolithe abrupte de 200 mètres de haut, posé au milieu de la luxuriante végétation des vastes plaines tropicales, qu’il domine de toute sa hauteur, un roi mégalo du Vème Siècle a eu l’idée de se faire construire un palais forteresse à la mesure de sa personne. Résultat : un site grandiose, qui s’il n’a été utilisé que pendant quelques dizaines d’années est aujourd’hui un incontournable du Sri Lanka.

C’est en milieu d’après-midi que l’on arrive au village de Sigirya après notre passage par Dambulla. Le village s’étire toute en longueur, de part et d’autre de la route avec une succession de petites maisons et cabanes noyées dans la végétation. On se cale dans une ptite guesthouse avec un jardin sympa à quelques encablures du site, où il fait bon se reposer avant la visite du rocher le lendemain matin.

Le lendemain c’est de bon matin que l’on se réveille car il est conseillé d’être tôt sur place pour éviter la foule. Quand on dit tôt, il faut comprendre par là 7h du matin, heure d’ouverture du site car dès 8h, heure à laquelle on arrive (ouais on est un peu feignants…) une foule déversée par cars entier s’amasse déjà aux portes du rocher. Mais malgré la foule, la visite vaut vraiment le coup. On commence par franchir les deux anciens murs d’enceinte et les douves (fréquentées par… des crocodiles, baignade plutôt déconseillée !!), puis les jardins avant d’arriver au pied du rocher proprement dit. Là c’est parti pour la grimpette dont la première partie se fait via les escaliers d’origine.

A mi-hauteur, premier stop : dans un renfoncement de la roche, on admire « les demoiselles de Sigirya », un ensemble de 20 peintures du Vème s très bien conservées, représentant des nymphes… plutôt à leur avantage…

(Photos récupérées sur internet car sur place, photos interdites !)

On arrive ensuite à la plateforme intermédiaire par laquelle on accède à la partie haute du rocher. L’accès était gardé par une immense porte en forme de tête de Lion. Lorsque les visiteurs entraient, ils se jetaient littéralement dans la « gueule du Lion » ! Il ne reste aujourd’hui que les pattes, mais la porte devait être gigantesque vu que les pattes à elle seule mesure déjà plusieurs mètres de haut.

La montée se faisait ensuite par des escaliers vertigineux taillés dans la roche, aujourd’hui remplacés par des escaliers métalliques plus sûrs mais bien raides aussi. Enfin tout en haut, sur un plateau de 200 mètres de long se trouvait le palais du Roi aménagé en étages. Au niveau le plus haut, où était installée la chambre du Roi (on ne se refuse rien !), on a une vue superbe à 360° sur la forêt alentours et sur les montagnes au loin.

Bref, le site est vraiment beau, et vaut le coup d’œil essentiellement parce qu’il est atypique : les mêmes ruines en pleine campagne ça ne serait pas grand-chose (un peu rase-motte), le rocher tout seul ça ne ferait se déplacer personne, mais la combinaison des deux reste quelque chose d’assez marquant. Avec en prime la végétation tropicale et les inévitables singes qui grimpent le long des ruines, donnant à l’ensemble une petite touche mystérieuse, tous les ingrédients sont réunis pour une visite mémorable.

Alors, on n’ira quand même pas jusqu’à être d’accord avec le guide Sri Lankais entendu sur le site qui comparait le Rocher du Lion au… Machu Picchu (rien que ça !), mais on recommande vraiment de découvrir Sigirya !

Et pour ceux qui on le temps, après avoir vu des photos de voyageurs on recommande aussi d’aller faire un tour sur le « petit rocher du Lion » d’où on a une belle vue, surtout au coucher de soleil, sur le « vrai » Rocher du Lion.

Prochaine étape => Polonnaruwa !

Infos pratiques

Bus Dambulla-Sigirya : 50 roupies. Départs réguliers de la bus station de Dambulla, trajet environ 45 min.

Bus Sigirya – Polonnaruwa : pour éviter de retourner jusqu’à Dambulla, il faut se rendre au croisement d’Inamaluwa avec un premier bus depuis Sigirya (tarif 25 roupies) et de là (l’arrêt est sur la droite de la route qui arrive de Sigiriya, en face) prendre le bus 41 ou 48 pour Polonnaruwa (tarif 100 roupies). Temps de trajet total : 1h45.

Visite du site de Sigirya : il est très conseillé d’être sur le site dès 7h du matin ou de le visiter plutôt en fin d’après-midi vers 15h pour éviter la foule. Compter environ 2h30 – 3h de visite. Tarif très élevé : 5520 roupies par personne.

Guesthouse à Sigirya : Guesthouse Nilmini (chambre double 4000 roupies), beau jardin, accueil très sympa et bien située mais vous trouverez des Guesthouses tout le long de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *