Martinique

Martinique : en kayak à travers la mangrove de Genipa

Il nous aura fallu presque un an en Martinique pour venir visiter la mangrove de Genipa, qui vaut pourtant largement le déplacement, mais mieux vaut tard que jamais et c’est avec plaisir qu’on partage aujourd’hui cette découverte !

La mangrove de Genipa, qui est la plus grande de Martinique, occupe la partie sud-est de la baie de Fort de France. C’est un milieu aquatique, évidement, et la balade suppose de disposer d’un moyen de navigation : c’est donc équipés de notre super kayak gonflable qu’on se pointe à Genipa, bien décidés à voguer ferme dans la mangrove !

En kayak, il y a deux accès principaux : un par le village de la poterie juste avant le village des trois ilets, l’autre par le canal cocotte, un peu plus au nord. C’est ce deuxième accès qu’on a choisi pour nous mettre à l’eau. On vous le conseille, déjà parce que le nom est marrant, et puis l’endroit est pratique, il y a un loueur de kayaks à côté si vous n’avez pas le vôtre, on peut se garer facilement, ensuite la mise à l’eau se fait au niveau d’un ponton, ça roule.

On commence par une petite descente tranquille du canal pendant 5-10 minutes vers la baie. On est tout de suite au cœur de la mangrove, avec son ambiance si particulière, son calme et tout son écosystème qui vit sa vie : oiseaux, crabes tout jaune, mollusques, poissons… On navigue en observant et en écoutant les bestioles, en regardant les palétuviers qui s’entrelacent, avec évidemment aussi une escale pour faire un peu d’escalade !

Certains oiseaux s’ambiancent un peu plus que d’autres….

On arrive ensuite dans la baie, on se trouve d’un coup face à un grand espace, avec la mangrove qui occupe la côte de part et d’autre, et le village des trois ilets en face.

En restant proche de la côte il y a très peu de fond, l’eau est un peu vaseuse et on peut voir de très nombreuses méduses bleutées, et puis des hérons et autres zoiseaux.

On peut ensuite faire la (courte : 20 minutes environ) traversée vers « petit îlet » en face ; même avec quelques vaguelettes et un peu de vent le tout reste très tranquille, on est au milieu de la baie avec une belle vue sur les pitons du carbet vers le nord. « Petit îlet » est un bel endroit pour faire une pause, aménagé avec un carbet et quelques tables et bancs en bois, et là aussi des palétuviers sur les berges. On peut y voir quelques traces des indiens caraïbes (des petites cuvettes creusées dans la roche). Par contre l’endroit ne se prête pas trop à la baignade, l’eau étant assez vaseuse et avec des algues.

Il reste ensuite à faire le retour par le même chemin. Au total il faut prévoir une sortie de 2h30 – 3h en comptant l’arrêt pique-nique sur l’îlet, pour une balade très sympa !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.