Kikisbackpackingtour  –  Blog voyages

15 mois autour du monde… c’est l’heure du bilan !

Déjà deux mois depuis notre retour en France après nos 15 mois de vadrouille… 15 mois de liberté totale, d’insouciance permanente, de découvertes sans cesse plus nombreuses et de rencontres toujours plus enrichissantes, auxquels on doit avouer qu’on a du mal à repenser sans nostalgie… Impossible de « résumer » un tel voyage, mais on s’est essayé à un petit « bilan » pour retracer les grandes lignes de notre aventure.

Ca (là, au dessus), c’est notre parcours : un itinéraire de plus de 95.000 kilomètres (plus de deux fois le tour de la terre !), dont la moitié en avion et l’autre moitié par transports terrestres, qui, sur 455 jours, nous aura menés à travers 5 continents et 16 pays, en 118 étapes.

Vous aimez les chiffres ? On peut vous dire que pour faire cette route, on aura emprunté plus de 50 bus longue distance, une quinzaine de minibus, 13 trains (essentiellement en Russie, avec le Transsibérien, puis en Chine), une vingtaine de bateaux, et puis 20 avions. Ah, on aura aussi été pris 12 fois en stop et 2 fois en covoiturage, et on aura loué 8 voitures et un van (pour 0 accident et 0 amende !! Et ça, c’était pas gagné !). Et puis, au cours des étapes, pour explorer les environs, on aura pris des dizaines et des dizaines de bus locaux, un nombre incalculable de tuk-tuk, de taxis collectifs et de songtaew thaïlandais, sans oublier une calèche à cheval, un camion de chantier (voyage en première classe dans la benne) et quelques pick-up, des bateaux taxis, et puis la vingtaine de scooters qu’on aura loués en Asie, et pas mal de vélos (si si, on a fait un peu de sport !). Et bien sûr… 2 paires de baskets aujourd’hui bien usées !!

Dans tout ça, la plus longue distance sans avion aura été entre Saint-Pétersbourg (au nord-ouest de la Russie) et Ho Chi Minh City ( tout au sud du Vietnam), soit 16.200 kilomètres, en 3 mois.

Au cours de ce périple, on aura posé nos sacs dans pas moins de 103 guesthouses, auberges de jeunesse et autres hôtels ; on aura été hébergé 14 fois et pendant 87 nuits par des potes ou en couchsurfing (qu’on remercie encore une fois pour leur hospitalité !!), on aura testé par 3 fois le airbnbValparaiso au Chili, puis au Canada) et 1 fois le woofing (en Chine). On n’oublie pas nos 21 nuits en bus, train ou bateau (le top du confort !), les 5 passées en avion et les 25 dans le van en Nouvelle Zélande, et puis aussi, en vrac, les 6 nuits en hamac dans la jungle au Cambodge puis en  Amazonie (ça c’est pour le côté « grand frisson » !), 1 nuit à la belle étoile sur la plage, à Moorea en Polynésie (trop cool !!!!), 1 par terre dans l’aéroport de Santiago du Chili (beaucoup moins cool !!!!), 1 en refuge de rando en Nouvelle-Zélande, 1 en yourte en Mongolie au milieu des steppes enneigées, et 4 en campings sur l’île de Pâques, face à l’océan

15 mois au cours desquels on aura vite pris nos petites habitudes : refaire le sac encore et encore (et devenir des pros pour en extraire une paire de chaussettes sans tout exploser), chercher un endroit où dormir (et bien sûr visiter la chambre et contrôler l’état des draps… Pas de Bed-bugs ? Ok, c’est bon, en plus y’a même une fenêtre !), repérer les lieux (ne PAS suivre le chauffeur de tuk-tuk qui t’accoste direct dans la rue), apprendre quelques mots de la langue locale, filer au marché et y dénicher le meilleur pad-thaï de la ville ou le jus de canne à sucre le moins cher (et demander le prix AVANT de le boire…), ne jamais, jamais, on dit bien JAMAIS sortir sans un rouleau de PQ  (d’ailleurs, ne jamais oublier de voler un rouleau de PQ quand on en a l’occasion – le même principe s’applique aux petits sachets de sucre… Ouais, c’est pas cool mais c’est pas pratique de trainer un kilo de sucre ou un pack de 6 rouleaux dans le sac…) ; toujours avoir un minimum de bouffe et du café soluble (en tout cas pour les accros comme nous !) pour un goûter dans le bus ou pour un petit-dej au lit (y’aura plus qu’à quémander de l’eau chaude), faire sa petite lessive au lavabo quasiment tous les soirs (ou alors ressortir un t-shirt du linge sale… après tout on va se resalir 😉 )…

Tout au long du voyage, il y a certaines questions qu’on n’aura pas arrêté de se poser l’un l’autre… Petit top 3 de ces questions récurrentes et auxquelles la réponse était rarement « oui » :

  • Tu sais pas où est… ? (à compléter avec au choix : le chargeur du téléphone ? Le couteau suisse ? Le porte-monnaie ? Etc…). Sachant que Célia est une pro pour cacher l’argent et ne pas réussir à le retrouver après…
  • T’arrives à fermer ton sac ? Réponse courante : « oui ». Réponse rare : « non ». Réponse possible : « Ah merde ! La fermeture a pété ! »
  • Ca va ton ventre ? (ouais, quand tu manges dans les marchés asiatiques ou les stands de rue boliviens, en terme de transit y’a plus de secrets qui tiennent !)

Des moments hors du commun dans un voyage hors du commun

Plus que d’endroits, c’est de certains moments de notre voyage qu’on a envie de parler. Car si les découvertes incroyables se sont succédées à un rythme soutenu, certains moments restent quand même particulièrement marquants. Difficile de savoir pourquoi, c’est évidemment très subjectif, tout dépend des circonstances, de l’état d’esprit, mais quand on repense aux moments les plus forts, immédiatement certains souvenirs s’imposent :

Show surprise d’une baleine tout proche de la côte sur l’Ile de Pâques… On la repère depuis notre scooter, alors on s’arrête, et on se retrouve posés là, tout seuls, à côté des chevaux en liberté, et pendant 30 minutes on admire ce spectacle qui nous donne des frissons

Une semaine de wwoofing dans le Sichuan, en Chine… Une semaine en immersion avec l’équipe de la ferme, et des rencontres inoubliables

Que dire du lever de soleil sur Bagan, en Birmanie ? Perchés sur une pagode, on est 5 ou 6 personnes à admirer silencieusement la lumière se répandre sur la plaine hérissée de pagodes. Quand les montgolfières prennent leur envol, c’est l’apothéose, dans une ambiance qui semble irréelle

Découvrir la muraille de Chine… On l’attendait comme un grand moment du voyage… Mais avoir la chance de marcher dessus pendant plusieurs heures sous le neige, alors là ça dépasse tout ce qu’on avait pu imaginer !

On rentrera de notre journée de kayak dans la si paisible baie d’Halong, au milieu de ces pics karstiques si impressionnants, avec vrai un sentiment de plénitude… Qui se maintiendra toute la soirée, passée avec nos compagnons d’aventure du moment, autour d’une délicieuse fondue aux coquillages en bord de mer

A Buenos Aires en Argentine, nos potes Rodrigo et Laura nous emmènent dans une pulperia, un bar traditionnel où les habitués viennent écouter du tango. Tout est réuni, la musique mélancolique, le bar d’une autre époque et la foule des passionnés, pour un moment unique en son genre.

Il y a aussi certains moments où vraiment, on s’est dépassés :

4 jours sur la lancha, ce cargo qui traverse l’Amazonie péruvienne… Une expérience extraordinaire mais aussi des conditions de voyage…. Précaires… Cargo rouillé, douche à l’eau du fleuve et nuits en hamac entassés sur le pont… par tous les temps (et la pluie Amazonienne, c’est violent !)

Deux jours en expédition dans la jungle cambodgienne… A la découverte des petites bébêtes (oh.. la mygale), et avec, là aussi, une nuit en hamac… en plein cœur de la jungle !

Au Chili, on se lance un défi : remonter le pays sur 1500 km en stop, entre La Serena et Iquique… Résultat des courses : 3 jours de route, 8 véhicules différents (dont un poids lourd)… Mission accomplie !

Pour se remettre de toutes ces émotions, il y a aussi eu quelques moments de glande mémorables… Bah oui, on n’allait pas s’épuiser à la tâche non plus 😉

Vainqueur incontesté dans la catégorie glandouille, notre passage d’une semaine aux 4000 îles, au Laos. Ecrasés par la chaleur, on se concocte un programme chargé à base de hamac, sieste et baignade dans le Mékong

10 jours à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande… Quelques visites, mais surtout la tournée des marchés, des bons repas et des massages ! Dur la vie !

A Valparaiso, au Chili, on se pose pendant 2 semaines dans un super appart’ ; longues balades dans la ville multicolore et longs apéros au Pisco sur le balcon avec vue sur la mer… la Dolce Vita à l’état pur !

Enfin notre semaine à Mancora, LA plage du Pérou, entre baignades et dégustation de Ceviche les pieds dans le sable, restera comme un grand moment !

Tout n’aura pas été rose non plus… On aura aussi eu des moments plus difficiles… Comme par exemple ce matin du 1er janvier où on a erré pendant 2 heures à travers la Nouvelle-Orléans à la recherche d’un hôtel, sacs sur le dos et après une nuit blanche dans l’avion… On se demandait vraiment si on allait finir par trouver un endroit où s’installer ! Ça nous a rappelé notre arrivée à Siem Reap au Cambodge, où, descendus du bus de nuit à 5h30 mat’ sous une chaleur torride, la recherche d’un endroit pour dormir avait elle aussi été trèèèèèèès longue !! Evidemment l’épisode du vol du téléphone en Nouvelle-Zélande et notre après-midi avec les flics n’a pas été particulièrement agréable… Dans un autre registre, se taper un bus dégueulasse et enfumé en Chine pendant 12 heures (on l’a d’ailleurs surnommé « le bus de l’horreur »), ou encore affronter une invasion de fourmis rouges dans notre lit en pleine nuit dans le Ratanakiri au Cambodge (Bon à savoir : la moustiquaire n’arrête pas les fourmis !!), ne resteront pas comme les meilleurs moments du voyage. Au titre des déceptions, la principale aura été de ne pas avoir vu les rizières en terrasse de Yuanyang pour cause de brouillards intenses… 3 jours d’attente pour au final ne RIEN voir ! Et puis bien sûr les péripéties du passage de la frontière entre le Laos et le Cambodge, auront été un moment de tension palpable.

Mais bon, tout ça fait partie du voyage, sans quelques difficultés ce serait trop facile !

Des découvertes incroyables

Quant aux lieux qu’on a découvert… Par où commencer ? Depuis le retour la question « qu’est-ce qui vous a plu le plus ? » revient souvent ; alors on ne va pas faire des podiums ou un top 10 des trucs les plus oufs, mais on vous propose en vrac un petit récap des découvertes les plus marquantes.

Hors catégorie : les lieux qui nous ont le plus fascinés. Quand on parle de « fascination », c’est pas forcément le plus beau ou le plus impressionnant, mais c’est surtout le plus dépaysant à nos yeux, le plus mystérieux, celui où l’on a ressenti quelque chose de particulier,  de subjuguant, voire même troublant.

La CHINE dans son ensemble a été pour nous une période où on a eu l’impression de vivre dans un autre monde. Que ce soit en raison de la barrière de la langue, de la culture complètement différente, tout est une découverte. On a vraiment adoré ce pays, et y retourner est au programme de nos tout prochains voyages !

L’Amazonie péruvienne nous a mis une grosse claque ; l’immensité de la forêt, la circulation uniquement via les fleuves, l’isolement par rapport au reste du pays… Tous les codes sont différents et c’est encore un autre Pérou qu’on a découvert

Et puis l’Ile de Pâques est un endroit vraiment fascinant… Il règne sur ce caillou perdu au milieu du Pacifique, battu par les vents et les vagues, une ambiance très particulière. Sillonner l’île à la recherche des moaïs et s’imprégner de cette atmosphère si spéciale, aura été une expérience exceptionnelle !

Les paysages qui nous ont le plus époustouflés ? Allez, petite sélection de nos incontournables :

Bolivie, Région du Sud Lipez : un méli mélo de couleurs invraisemblable, l’ambiance désertique de ces hauts plateaux andins, les lamas qui déambulent, les flamans roses…

          Vietnam, Baie d’Halong : pics karstiques impressionnants et villages flottants

                              Polynésie, atoll de Tetiaora : une perle du Pacifique !

Argentine, Quebrada de Humahuaca : parmi d’autres merveilles de la nature, l’Hornacal, ou montagne des 14 couleurs

Russie, Lac Baïkal : depuis l’île d’Olkhon enneigée, le lac, encadré par les montagnes, se présente dans toute son immensité

Thaïlande, île de Ko Phi Phi : une île encore sauvage, avec ses collines recouvertes de végétation tropicale et ses deux magnifiques baies turquoise

        Argentine, Chutes d’Iguazu : la puissance de l’eau dans un environnement tropical

Du côté des monuments et sites archéologiques, on aura aussi vu des choses extraordinaires :

Les temples d’Angkor, au Cambodge : 3 jours pour découvrir cette multitude de temples éparpillés dans la forêt

   La plaine de Bagan, en Birmanie, et ses milliers de pagodes à explorer encore et encore

                        Le Machu Picchu, au Pérou : la cité perdue des Incas !

                                               La Muraille de Chine !

 

 

Le Buddha de Leshan, en Chine : un buddha incroyable taillé dans la falaise sur 71 mètres de haut !

A Moscou, l’impressionnante place rouge, bordée par les murs du Kremlin et la superbe Cathédrale Basile le Bienheureux…

        La pagode Schwedagon, à Rangon en Birmanie ; dorures et calme olympien !

Notre voyage aura aussi été marqué par quelques beaux road trip :

Un mois en van à travers la Nouvelle-Zélande : on sillonne les routes à la découvertes des superbes paysages néo-zélandais au volant de notre superbe van ! Un coin sympa ? Hop, on s’arrête et on installe le campement !

     4 jours à bord du Transsibérien, pour rallier Moscou à Irkoutsk, en Sibérie orientale !

Vallées Calchaquies et Quebrada de Humahuaca, Argentine : 10 jours pour explorer les Andes argentines, sur route ou sur piste, un vrai roadtrip comme on les aime !

Plateau des Bolovens, Laos : 4 jours de scooter à travers cette superbe région du sud du Laos. Chutes d’eau, plantations de café, éléphants… Une virée inoubliable !

Du côté des villes, les plus intéressantes à nos yeux, dans des registres très différents :

La Paz, en Bolivie, n’est pas la plus belle ville qu’on aura visitée, mais est sans aucun doute la plus impressionnante. Construite à flancs de montagnes à 4000 mètres d’altitude, traversée par des téléphériques, elle vaut le détour !

Pekin nous a beaucoup plu et beaucoup surpris : on s’imaginait des grands buildings, on a découvert avec plaisir le très beau centre historique et ses hutongs, ces ruelles bordées de petites maisons traditionnelles… Un bonheur !

La ville de Hoi An, dans le centre du Vietnam : là aussi, un très beau centre historique, avec ses vieilles maisons et son pont japonais. Et le soir, quand les lanternes multicolores s’allument, la ville s’illumine

Le charme d’Hanoï, la capitale vietnamienne, ne nous a pas laissés insensibles… L’activité trépidante qui anime le centre ville et ses façades défraichies est fascinante… Bienvenue en Asie du Sud-Est

                         Valparaiso, au Chili : la ville en couleurs… Magique !

C’est à Lima, la capitale péruvienne, qu’on décerne la palme de la douceur de vivre… Gastronomie, soleil et balades, la belle vie !

Mais les découvertes auront aussi été…  gastronomiques !! Hé oui, pour deux grosses bouffes comme nous, c’est un point important !! Parmi notre top du top des plats les plus inoubliables, à retrouver dans notre rubrique C Koikon Mange ?, il y a sans aucun doute ceux là :

Mais le voyage c’est aussi (et surtout ?) beaucoup de rencontres… La preuve en images :

 

Conclusion ? C’est quand qu’on repart ????!!!!!!!

 

5 reflexions sur “15 mois autour du monde… c’est l’heure du bilan !

  1. Wayne Smith

    You are two of the most amazing people I have ever known! We were so grateful we were able to be with you for a short while in New Orleans. We look forward to seeing you again in Paris. We arrive on May 3.

  2. kat

    Je suis très émue après avoir regardé tous ces paysages, tous ces visages…
    Vous transmettez bien votre nostalgie! Mais oui, vous repartirez en voyage! Vous avez toute la vie devant vous…

  3. Élo

    Un merveilleux bilan pour une belle épopée Ce récit permet de se sentir un petit peu plus proche de ce que vous avez vécu durant 15 mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *