• Laos

    Des cascades, des éléphants, un café exceptionnel et une nuit dans un hôtel de passes : récit d’un road trip sur le plateau des Bolavens

    De Thakek, on se dirige vers Paksé, au sud du Laos. Le trajet de bus est annoncé comme devant durer… entre 6 et 10 heures ! C’est digne d’un créneau de livreur Ikea ! On s’en tire plutôt bien, c’est au bout d’environ 7 heures de route, mais dans un bus absolument étouffant de chaleur (le thermomètre flirte avec les 40° à l’ombre…) et bondé (avec des passagers sur des tabourets dans l’allée centrale), qu’on arrive à Paksé. Enfin, à Paksé… Le chauffeur nous sort l’arnaque classique du je-te-laisse-super-loin-de-la-ville-là-où-y’a-rien-sauf-mes-potes-chauffeurs-de-tuktuk. Lesdits chauffeurs montent à bord et mettent la pression : Paksé ! Paksé ! Stop now ! Manifestement, ils ne s’adressent…

  • Laos

    Au centre du Laos, à la découverte de la région de Thakek

    Après notre passage express à Vientiane, on s’embarque, toujours en compagnie de nos potes québécois Félix et Angelica, en direction de Thakek, dans le centre du Laos. Une arrivée animée Cette fois la route est un peu longue, on laisse donc tomber le stop et c’est en bus qu’on fait le trajet. Après 5h de route, on arrive à destination. A la gare routière, comme d’habitude, les tuk-tuk racolent et gonflent les prix. 25.000 kips par personne pour faire 4 kilomètres, hors de question ! Pendant que les uns commencent à négocier, Célia s’éloigne et aborde deux nanas qui chargent des marchandises dans un pick up. Acceptent-elles de nous conduire…

  • Laos

    Du stop, des pics karstiques et des copains : de Vang Vieng à Vientiane

    Cap au sud ! Après Luang Prabang dans le nord du pays, nos prochains arrêts seront Vang Vieng, puis Ventiane, la capitale du Laos. Le stop au Laos, épisode 1 : direction Vang Vieng Pour rejoindre Vang Vieng, on décide de se fixer un défi, et de tenter le stop. Il paraît que ca se fait assez bien au Laos, même si le concept est largement inconnu des laotiens. D’après nos renseignements, ce sont surtout les étrangers, et notamment les businessmen chinois, qui s’arrêtent. La veille du départ, on prépare fébrilement notre plan de bataille : la pancarte, le petit mot en Lao pour expliquer ce que c’est que le…

  • Laos

    Au nord du Laos : deux jours sur le Mékong jusqu’à Luang Prabang

    A tout seigneur, tout honneur, sitôt la frontière thaïlandaise passée, c’est sur le Mékong, qui s’écoule majestueusement tout le long du pays, que commence notre périple laotien, direction la ville de Luang Prabang. Deux jours sur le Mékong Pour rallier la ville de Luang Prabang depuis la ville frontière de Houessai, plus que le bus, c’est le bateau qui se révèle le meilleur moyen de transport. Deux journées de 6-7 heures de navigation sont nécessaires pour couvrir les quelque 500 kilomètres de distance, en slow boat (long bateau style jonque, dans lequel ont été installées des banquettes de bus !). Et on peut dire que faire ce trajet en bateau,…

  • Birmanie,  Laos,  Thaïlande

    Défi de la semaine, rejoindre le Laos depuis la Birmanie via la Thaïlande

    Après la Birmanie, on décide de poursuivre notre voyage vers le Laos. Les deux pays partagent un petit bout de frontière au nord est (de la Birmanie), dans la célèbre région du Triangle d’or (où tous deux et la Thaïlande se rejoignent). Sauf que la frontière Birmanie – Laos est fermée aux étrangers. Il faut donc procéder par étapes, et passer de Birmanie en Thaïlande (cette fois, le poste frontière est ouvert à tous), puis de Thaïlande au Laos. Le tout prendra au moins deux jours, peut-être plus, mais on n’est pas pressés. Première étape, il faut donc rejoindre le poste frontière birman, situé dans la ville de Tachileik. Problème,…