Martinique,  Rando dans le monde,  Rando en France

Rando en Martinique : l’ascension du Morne Larcher

Dans le sud de la Martinique, impossible de rater le Morne Larcher : ce pic qui domine les communes du Diamant et des Anses d’Arlet est l’un des sommets de la montagne dite « de la femme couchée » (en raison de sa forme qui évoquerait -plus ou moins-une silhouette de femme allongée), visible à des dizaines de kilomètres à la ronde.

Il est possible d’y grimper, et ainsi d’accéder à un magnifique point de vue sur le rocher du Diamant et sur toute la côte sud de la Martinique. Deux sentiers permettent cette ascension : l’un part à l’Ouest, du côté des Anses d’Arlet, l’autre, réputé plus dur, part à l’Est, de l’Anse Cafard (qui ne mérite pas son nom, car l’endroit est très joli !). Comme on est des oufs (oui oui), on a décidé de prendre ce deuxième chemin, histoire de se confronter pour de bon à ce Morne Larcher !

On n’a pas été déçus du voyage : l’ascension est courte (une bonne heure à un rythme moyen) mais intense… Tout le long de la rando, ça grimpe dur ! Il faut dire que si la distance est très réduite (à peine plus de 2 km aller), le dénivelé est quand même de plus de 450 mètres (soit, d’après nos calculs savants, une pente à plus de 20% tout du long, rien que ça !).

Le sentier est très rocheux, on progresse le long d’une sorte d’escalier naturel, au milieu d’une végétation sèche (on est loin de la végétation luxuriante de la forêt primaire), avec des grosses racines qui se faufilent un peu partout (et auxquelles il faut faire attention !). A plusieurs reprises il faut s’aider des mains pour grimper, mais dans l’ensemble la rando reste faisable, on n’est pas sur de l’escalade non plus !

Une fois en haut, c’est la récompense bien méritée… Du premier point de vue (à gauche en arrivant sur le plateau, après un petit sentier parsemé de cactus), on découvre vers l’Est un panorama sur toute la côte sud de la Martinique, qui part de la longue plage du Diamant et se poursuit par Trois-Rivière et Sainte Luce, puis la baie du Marin et enfin la presqu’ile de Sainte Anne tout au bout. C’est vraiment époustouflant !

Coté sud, on a également une vue dégagée sur le célèbre rocher du Diamant, à quelques kilomètres de la côte (à noter qu’il y a un deuxième point de vue à 10 minutes de marche environ du 1er, qui donne directement sur le rocher du Diamant).  

Ensuite, il ne reste plus qu’à redescendre (ce qui prend 45 minutes environ par le même chemin) et à aller récupérer sur la magnifique plage des Anses d’Arlet, à quelques kilomètres !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *